Aube du Ministère Public du Christ

À l’aube de son ministère public, le Christ a accompli de nombreux miracles qui ont étonné ses auditoires. Avec la puissance et de l’autorité, Il a prêché les bonnes nouvelles, personnes guéries avec diverses infirmités, compris la cécité et la paralysie, et a expulsé des démons de personnes. Pourtant, le Rédempteur jamais réalisé aucun miracle en public hostile qui ne croyait pas sa divinité.

Nouvelles à propos de Jésus atteint Nazareth, où il avait vécu. Un Samedi, Il entra dans la synagogue, et se leva pour lire Isaïe 61, un texte choisi par la providence de Dieu à déclarer que le Christ était commençant l’ère messianique du salut. Il s’est imposé qu’il accomplissait la prophétie d’Isaïe: «Aujourd’hui, cette écriture est accomplie à vos oreilles,” dit Jésus.

Le message déplacé l’ensemble de la stupéfaction à la fureur, parce que Jésus était Nazaréen. Ils ont conduit le Christ hors de la ville pour lui jeter d’une falaise et le tuer, ” Mais lui, passant au milieu d’eux, s’en alla.” (Luc 4:30) Le Rédempteur confondu la foule furieuse parce que Son heure n’était pas encore arrivé. Il devait prêcher les bonnes nouvelles pour les Pauvres en Esprit, pour proclamer aux captifs de Satan et pour d’opérer des miracles avant qu’il ne se rende à Sa passion, la crucifixion et la mort sur une croix pour racheter l’humanité.

La parabole du semeur concerne l’attitude du public à la parole de Dieu. Les douze apôtres ont demandé à Jésus pour expliquer le sens de la parabole.

“Le semeur sème la Parole. Il y a ceux qui sont au bord du chemin où la Parole est semée: quand ils l’entendent, Satan vient aussitôt et enlève la Parole semée en eux. Et de même, il y a ceux qui ont reçu la semence dans les endroits pierreux: ceux-là, quand ils entendent la Parole, ils la reçoivent aussitôt avec joie; mais ils n’ont pas en eux de racine, ce sont les gens d’un moment; que vienne la détresse ou la persécution à cause de la Parole, ils trébuchent aussitôt. Et il y en a d’autres qui ont reçu la semence dans les ronces: ceux-ci entendent la Parole, mais les soucis du monde, la séduction de la richesse et toutes les autres convoitises les envahissent et étouffent la Parole, qui ne donne pas de fruit. Et il y a ceux qui ont reçu la semence dans la bonne terre: ceux-là entendent la Parole, ils l’accueillent, et ils portent du fruit: trente, soixante, cent, pour un.» (Marc 4:14-20)

La Foi est une vertu précieuse reçue dans le Baptême qui nous permet de croire en Dieu … Nous devons chérir et protéger notre Foi, parce que si nous le perdons, nous perdons notre boussole vers le Ciel. Humilité dispose d’un catholique à accepter et à vivre les mystères de la Foi et ses expériences religieuses entraîner une augmentation de la spiritualité. Le doux saisir les mystères de la foi à travers leurs cœurs devant raisonner les mystères de l’harmonie entre l’émotion et de la cognition. “Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux.” (Mateus 5:3)

This entry was posted in Français and tagged . Bookmark the permalink.