Marie et l’Esprit Saint

______________________________________________________________

______________________________________________________________

L’article Co-Rédemptrice, Médiatrice et Avocate souligne la promulgation du Cinquième Dogme Marial pour déclencher une nouvelle effusion de l’Esprit Saint. La corrélation entre l’Esprit Saint et Marie est forte, et Saint Maximilien Kolbe (1894-1941) a développé une Théologie Mariale révélant la relation cachée entre Marie et l’Esprit Saint.

Le saint considère Marie tenant une place prééminente dans le plan de salut de Dieu comme coopérateur avec toute la grâce de Dieu à l’homme. Les grâces nous viennent de Dieu le Père et et l’Esprit Saint les distribue avec la coopération de Marie. La Vierge a déclaré dans son apparition de Medjugorje le 25 Octobre, 2015:

“Chers enfants, ma prière, aujourd‘hui encore, est pour vous tous, particulièrement pour ceux qui sont devenus durs de cœur envers mon appel. Vous vivez dans un temps de grâce et vous n’êtes pas conscients des dons que Dieu vous donne à travers ma présence”.

La relation spéciale entre Marie et l’Esprit Saint a émergé de l’Incarnation du Christ par la puissance de l’Esprit Saint.  Le Père et le Fils a voulu que Marie soit unie intimement à l’Esprit Saint pour amener l’Incarnation du Verbe dans son ventre, ce qui rend Marie la Mère de Dieu; cette union lui a permis de coopérer avec l’Esprit Saint, comme Il le veut, dans la distribution de la grâce.

Kolbe a examiné les paroles de Marie à Bernadette à Lourdes: «Je suis l’Immaculée Conception”.  Marie fut conçue sans péché et resté immaculée. Kolbe a déclaré que Marie est l’Immaculée Conception créée par l’amour du Père et l’œuvre de l’Esprit Saint pour être uniquement plein de grâce et destiné à être la Mère de Christ.

La différence entre Marie et le reste de l’humanité concerne la grâce, car Dieu lui a donné un privilège singulier à sa conception qui a lui fait l’Immaculée Conception créé et l’unissait ineffablement à l’Esprit Saint pour permettre Marie d’être la Mère de Dieu. Elle coopère avec la mort rédemptrice de son Fils, et coopère avec l’Esprit Saint dans la distribution de toute grâce méritée par son Fils.

L’Esprit Saint est totalement réceptif à l’amour qui jaillit éternellement entre le Père et le Fils, et cela rend l’amour fécond en le versant selon l’abondance infinie. Kolbe a dit: «L’Esprit Saint a fait de Marie fructueuse, dès le premier instant de sa existence, tout au cours de sa vie, et pour toute l’éternité”.

Le privilège singulier accordé à Marie a un double objectif: “Comme la Mère de Christ, Marie est la Co-Rédemptrice de la l’humanité; comme l’épouse de l’Esprit Saint, elle partage dans la distribution de toutes les graces.

Toutes les grâces viennent du Père et l’Esprit Saint et l’Esprit Saint les distribue avec la coopération de Marie, comme Il le faut.  Nous répondons à la grâce de Dieu par l’Esprit Saint, et Marie peut coopérer comme médiateur de l’humanité devant son conjoint divin.

______________________________________________________________

This entry was posted in Français and tagged . Bookmark the permalink.