NICARAGUA: oppression et souffrance

Ceci est une traduction d’un extrait d’un article de Luz de Maria sur le Nicaragua. Elle est une prophétesse Hispanique qui reçoit souvent des messages du Ciel. Beaucoup de messages évoquent l’oppression communiste et la souffrance au Nicaragua.

____________________________________________________________

Où ont été les gens qui furent touchés par la douleur ou l’oppression de leurs frères?

NOUS SAVONS DES NATIONS QUI SONT MASSACRÉES PAR LA PUISSANCE ET UN SILENCE ABONDANT, AUCUNE VOIX NOMMÉE POUR LES ÉCLAIRER, MAIS IL EXISTE LE SILENCE SEPULCRAL. L’humanité ne prend-elle pas très sérieux la douleur des petites nations sans grande influence politique? Où sont les droits de l’homme de ces nations? Existent-ils pour certains et pas pour d’autres?

Les voix s’élèvent quand les élites donnent leur approbation et quand les intérêts des tentacules du mal ne sont pas dérangés, mais la discrimination est fortement marquée et encouragée par le silence pour que le communisme et les idéologies du mal continuent à traverser la terre irriguée par le sang de nos frères.

Nous n’avons pas besoin d’un analgésique économique pour lutter contre les grandes maladies et épidémies, mais des médicaments qui éradiquent les causes profondes de ces infirmités. La première maladie est l’indifférence envers Dieu, que nous ne pouvons éradiquer si nous n’admettons pas que nous sommes la pire génération que le monde ait connue, et nous ne cherchons pas la Croix du Christ.

TOUT LE MONDE DOIT SE RÉVEILLER ET POSSÉDER LE COURAGE POUR DÉCIDER DE CHANGER DES HISTOIRES PERSONNELLES ET HUMAIN.

Chacun a sa valeur et son lieu, et doit s’exprimer dans le mystère entourant l’Humanité, le mystère du pouvoir, silence et connaissance qui ont envahi et limité l’Humanité. La plus génération technologique est la plus soumise, asservie et captive.

AIMONS-NOUS TOUT LE MONDE COMME UN ENFANT DE DIEU, AFIN QUE NOUS NE SOYONS PAS USURPÉS DE NOS CONNAISSANCES, AMOUR, SENSIBILITÉ, CHARITÉ, OU DE LA FOI EN CHRIST QUI NOUS RENFORCE.

This entry was posted in Français and tagged . Bookmark the permalink.